Gauthier Camus

Psychologue - Thérapeute

à Reims et à Châlons-en-Champagne

(Pour adultes uniquement)

Contactez-moi

Découvrez la psychologie et ses approches


 

Vous rencontrez certains problèmes que vous voulez dépasser à l’aide d’un psychologue, mais vous n’êtes pas certain que vos difficultés puissent être prises en charge par un thérapeute ? N'hésitez pas à venir me voir sur Reims ou sur Châlons-en-Champagne. 

Basée sur différentes méthodes scientifiques telles que l'observation, l'expérimentation ou encore les études de cas, la psychologie est définie comme une science ayant pour but de comprendre la structure et le fonctionnement de l'activité mentale et des comportements qui lui sont associés.

La psychologie se décline en de nombreuses branches et en divers domaines de pratiques selon qu'elle s'intéresse principalement à certains aspects des individus ou des groupes et qu'elle se centre principalement sur l'analyse des déterminants biologiques, cognitifs, contextuels, sociaux ou culturels.

Dans l'objectif de pouvoir toujours agir plus efficacement à l'amélioration ou au maintien de la santé mentale des êtres humains, la Psychologie a vu naitre au fil des années diverses approches thérapeutiques visant à apprehender les problématiques sous différents angles et selon différentes méthodes.

Les différentes branches de la psychologie

- La psychopathologie / psychologie clinique: Étudie les troubles mentaux et prise en charge.

- La psychologie de la santé : S'intéresse aux conséquences psychologiques des maladies somatiques.

- La psychologie cognitive : Étudie les grandes fonctions cognitives: mémoire, raisonnement, apprentissage, émotion et action.

- La neuro-psychologie : S'intéresse aux relations entre le cerveau et le fonctionnement psychologique (fonctions cognitives, comportements et émotions).

- La psychologie sociale : Étudie la façon dont les pensées, les sentiments et les comportements des personnes sont influencés par la présence réelle, imaginaire ou implicite des autres.

- La psychologie du développement : S'intéresse à l'acquisition et l'évolution des processus mentaux et comportementaux du début jusqu'à la fin de la vie.

- Autres : Il existe d'autres branches d'étude de la psychologie telles que la psychologie différentielle, la psychologie de l'économie, la psychologie interculturelle.

Les pratiques de la psychologie

- Education et scolarité : Son objectif est de favoriser les facteurs cognitifs (intelligence, mémoire, troubles du développement, dyslexie...), affectifs (motivations, émotions...), ou encore relationnels (relations enseignants/élèves...) qui interviennent dans l’apprentissage et l’éducation.

- Orientation scolaire et professionnelle : Son objectif est d'aider la personne à créer un lien entre ses différentes acquisitions (ses savoirs et ses connaissances) et ce qu'elle peut réaliser dans son avenir (les professions et les emplois). Elle contribue à mettre en accord le projet de la personne, avec ses capacités, ses potentialités, ses aspirations, ses valeurs et ses intérêts.

- Travail : Son objectif est d'agir sur les compétences, la motivation au travail, le leadership et le pouvoir, la dynamique des groupes, les pathologies du travail (stress, harcèlement, burn-out), le coaching, l’ergonomie, les émotions au travail.

- Sport : Son objectif est d'agir sur les facteurs de la performance sportive : qu’ils soient collectifs (dynamiques de groupe, leadership, coaching) ou individuels (motivations, aptitudes, méthodes d’entraînement, relaxation).

- Santé : Son objectif est de minimiser l’influence de facteurs psychologiques (comme le stress, l’anxiété) sur les troubles somatiques.

- Autres : Il existe bien d'autres domaines d'applications tels que l'économie, la justice, la publicité...

 

Les différentes approches thérapeutiques issues de la psychologie 

Il existe 4 grand types d'approches thérapeutiques issues de la psychologie : l'approche analytique, l'approche existentialiste-humaniste, l'approche cognitivo-comportementale et l'approche systémique.

Aucun de ces modèles de psychothérapie n'est meilleur qu'un autre. En effet, chacune de ces approches peut s'avérer efficace dans la mesure où elle est utilisée de manière adéquate pour répondre spécifiquement à la demande et aux besoins du patient.

L'approche analytique permettra en effet, d'agir principalement sur la pensée, l'approche humaniste sur les émotions, l'approche cognitivo-comportementale sur les comportements et l'approche systémique sur les interactions avec l'environnement.

Ainsi, chaque approche est à privilégier en fonction de ce que le patient recherche : la compréhension, le ressenti, l'action sur lui-même ou sur son environnement.

L'approche psychodynamique analytique

L'approche psychodynamique analytique

L'approche : L’approche psychodynamique analytique réfère généralement à la psychanalyse. Selon Freud, créateur de la psychanalyse, il existe des forces et des énergies internes au psychisme qui interagissent pour produire ou provoquer des symptômes, allant des actes manqués et cauchemars aux névroses et troubles affectant la santé mentale. Ces symptômes résulteraient de conflits inconscients refoulés.

La thérapie : La psychothérapie analytique ou psychanalyse consiste en l'investigation de ses processus psychiques inconscients, afin de prendre conscience de ses conflits internes, pour comprendre leur dynamique et s’en libérer en modifiant les patrons dysfonctionnels répétitifs.

L'attitude du thérapeute : La règle fondamentale consiste à faire verbaliser au patient tout ce qui lui vient à l’esprit. Le thérapeute doit être neutre, bienveillant et abstinent. Il se contente d'avoir une attention et une écoute "superficielle" sans interférer dans l'introspection du patient.

L'approche cognitivo-comportementale

L'approche cognitivo-comportementale

L'approche : Cette approche psychothérapeutique repose sur le fait que les problèmes ou dysfonctions d’ordre psychologique ou comportemental sont causés par des apprentissages de pensée ou d’habitudes inadaptées. Comme les réponses inappropriées résultent de mauvais apprentissages, la responsabilité n'en revient pas au patient ni à son entourage. Cela permet donc d’éviter la culpabilisation.

La thérapie : L'objectif de la thérapie est de corriger les raisonnements problématiques afin de modifier le comportement et les sentiments. Le travail thérapeutique se focalise donc sur le présent et porte son attention sur l'analyse de l’environnement et du milieu de vie où se déclenchent les comportements et les pensées. Après modification des schémas cognitifs inadaptés, le thérapeute et le patient cherchent à identifier les situations à risque et les méthodes dont le patient dispose pour les affronter.

L'attitude du thérapeute : Le thérapeute qui utilise cette approche cherche à bien analyser les comportements et les cognitions (les pensées), ainsi que leurs antécédents et leurs conséquences. Pour ce faire, il doit être directif et pédagogue.

L'approche existentielle humaniste

L'approche existentielle humaniste

L'approche : Contrairement à la psychanalyse, il ne s’agit pas d’interpréter l’inconscient mais d’accroître la conscience de soi et d’aider le patient à trouver en lui la force nécessaire à son accomplissement personnel. Cette approche repose sur les concepts d'auto-détermination, d’être, de vécu, d’existence, d’intentionnalité et d’expérience subjective et intersubjective. Le symptôme est considéré comme une tentative d’expression de l’expérience subjective du patient. Il s’agit donc de comprendre le sens des symptômes plutôt que d’en expliquer la cause.

Cette approche postule que la personne possède une capacité à développer pleinement son potentiel de façon à l’actualiser complètement et qu'elle va, par le processus de prise de conscience, développer sa capacité à faire des choix personnels. En développant sa pensée critique, elle augmente sa lucidité et sa capacité de voir les possibilités de choix qui s’offrent à elle.

La thérapie : Le processus thérapeutique s’appuie sur la capacité du "patient" à trouver lui-même les réponses nécessaires à l’amélioration de son fonctionnement.

Il apprend à prendre le recul nécessaire pour analyser ses choix, organiser leurs mises en œuvre, négocier les éventuels obstacles et chercher l’aide d’alliés. Le travail porte plus sur les sensations et les émotions que sur la pensée, plus sur le "comment" que sur le "pourquoi", plus sur la prise de conscience du processus dans "l’ici et maintenant" que sur le recours à l’inconscient et aux événements passés.

L'attitude du thérapeute : Dans cette approche, le thérapeute adopte un rôle de facilitateur ou de catalyseur d’un processus d’autoguérison ou d’auto-développement psychologique. Il s'agit d'aider le patient à s'accepter tel qu'il est et à prendre confiance en lui tout en développant ses capacités d'autonomie.

L’empathie et l’écoute sont les deux qualités essentielles du thérapeute. Celui-ci doit avoir une posture plus active, basée sur le dialogue, la recherche de signification et centrée sur le processus. Pour cela le thérapeute est amené à orienter son patient et à reformuler son discours sans aucun jugement ni aucune interférence.

L'approche systémique interactionniste

L'approche systémique interactionniste

L'approche : L'approche systémique porte sur l'interaction entre l'individu et son environnement. Ce n'est pas la personne "malade" qui dysfonctionne, mais l'interaction entre les éléments du système auquel elle appartient. Ainsi cette approche tient compte des interactions psychologiques, interpersonnelles et sociales entre les individus de groupe, de famille, groupe d’amis, d’équipe de travail ou d’organisation communautaire. L’attention se porte sur l’analyse des interactions dysfonctionnelles entre le patient et ses groupes d’appartenance.

La thérapie : La thérapie consiste en une méthode de résolution des problèmes humains reposant sur une analyse logique et factuelle de l'apparition et du maintien des symptômes. L'analyse des rôles, fonctions, intérêts et enjeux de chacun, ainsi que des coalitions et adversités entre les membres du système, va apporter de nouvelles perspectives de fonctionnement.

L'attitude du thérapeute : Le thérapeute ne cherche ni la cause ni l'interprétation des symptômes, mais cherche à identifier les interactions pathologiques entre les membres du système, afin de rétablir une communication plus saine. Le but du psychothérapeute sera de proposer des aménagements, des modifications de ces relations problématiques avec l’entourage. 


Pour plus de renseignements sur la psychologie et ses pratiques, n’hésitez pas à contacter Gauthier Camus au 06.22.90.40.27.


Contactez-moi

Téléphone : 06.22.90.40.27

Mail : camusgauthier@gmail.com

Adresses : - 15 rue de Pouillon, 51100 Reims 

                - Maison de santé, 16ter route de Louvois, 51520 Saint-Martin sur le Pré

 

Captcha Reload


* Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires